Qu'est-ce que la sophrologie?

Le mot sophrologie a pour origine les mots grecs « sôs » (équilibre, harmonie), « phren » (conscience) et « logos » (étude). C’est une méthode naturelle douce encore très récente, développée dans les années 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, neuro psychiatre qui souhaitait aider ses patients à retrouver un meilleur équilibre entre leur mental et leur physique. Ses influences sont à la fois occidentales (hypnose notamment) et orientales (yoga ou zen). Tous les sophrologues proposent des exercices basés sur la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. Ces exercices permettent d’être à l’écoute des sensations (les ressentis) générées par le corps et le mental durant leur pratique. Les pensées positives et les ressources de chacun émergent dans ce contexte de travail sophrologique. 

Quelle est la différence entre sophrologie caycédienne et sophrologie non-caycédienne? Entre 1960 et 1985 Alfonso Caycedo développe les degrés 1 à 4 de sa discipline. Ce sont les degrés utilisés dans la sophrologie à visée thérapeutique et sont communs à la sophrologie caycédienne et non-caycédienne. La marque « sophrologie caycédienne » a été déposée en 1988 par Alfonso Caycedo qui a continué de développer sa méthode initiale selon une optique qui n’a pas fait l’unanimité d’où la segmentation en ces deux courants sophrologiques.

Comment se pratique la sophrologie?

La pratique de la sophrologie est possible en séances individuelles ou en séances de groupes d’où la possibilité de faire intervenir les sophrologues dans les entreprises et autres structures.

Les exercices de sophrologie se pratiquent debout ou assis en fonction de l’exercice proposé mais aussi en fonction des contraintes physiques des personnes. Des adaptations ludiques sont également mises en place par le sophrologue pour les enfants.

Une séance dure en général une heure (45 minutes avec les enfants). Elle est toujours composée de temps de parole qui encadrent la pratique des exercices. Les mouvements proposés sont doux et accessibles à tous. Ce n’est pas une pratique sportive : une tenue du quotidien est tout à fait adaptée.

La première séance est celle qui va permettre au sophrologue d’entendre la demande de la personne et d’échanger afin de récolter les informations nécessaires à la préparation de l’accompagnement personnalisé répondant à cette demande. C’est aussi durant cette première séance que les personnes expérimentent leurs premiers exercices de sophrologie et apprennent à se détendre et à prendre conscience de leur corps. 

Chaque accompagnement est unique car les personnes ont tous des vécus différents et chaque sophrologue apporte son originalité et sa créativité dans la conception des accompagnements.  

Existe-t-il des contre-indications?

Non, il n’existe pas de contre-indication à la pratique de la sophrologie. Toute personne capable de recevoir et de comprendre les informations du sophrologue peut pratiquer .

Le travail sophrologique s’effectue dans un état de conscience entre la veille et le sommeil qui favorise l’émergence des ressentis et des prises de conscience. C’est un état que toute personne traverse naturellement lorsqu’elle s’endort ou se réveille. Il est visualisable sur un électroencéphalogramme (EEG) sous forme d’ondes alpha de grandes amplitudes. Le sophrologue l’active pendant les séances et les personnes apprennent à le retrouver dans leur vie quotidienne en autonomie après un peu d’entraînement. 

La sophrologie, pour quoi?

- Pour augmenter votre confiance en vous

- Lutter contre une maladie(cancer, fibromyalgie, sclérose en plaque, endométriose…)

- Gérer votre stress

- Gérer vos phobies

- Pour accepter un/des changement(s)…

- Améliorer la motricité

- Gérer les douleurs

- Gérer vos émotions

- Améliorer vos performances (d’apprentissage, sportive…)

- Gérer vos troubles du sommeil

- Développer votre autonomie, votre concentration…

- Pour vous préparer à un évènement (examen, permis de conduire, spectacle…),

- Augmenter votre estime de vous

Liste non exhaustive...